e-mail
aceBook

HAUTEUR des SONS
  La Portée
  Les Notes
  Les Clés
  Le Diapason
  Les Altérations
  L'Armature
  Tons et Demi-Tons
  Les Degrés de la Gamme
Les Intervalles
  Les Gammes Majeures
  Les Gammes mineures
  Les Tonalités
  Gammes et tonalités
  Gammes et Modes
   
DUREE des SONS
  Les Figures de Notes
  Les Figures de Silences
  Les Signes de Durée
  Triolets et duolets
  La Mesure
   
QUIZZ
  Formation Musicale
Musique Actuelles
Musique Classique

Retour à l'accueil


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Un intervalle est la distance qui sépare deux notes ayant des positions différentes sur la portée .

Exemple:


L'intervalle mélodique fait entendre les deux sons successivement.



L'intervalle mélodique ascendant est celui dont la note inférieure est écrite la première.




L'intervalle mélodique descendant est celui dont la note supérieure est écrite la première.


En général, un intervalle se mesure toujours de façon ascendante, c'est-à-dire du grave à l'aigu, à moins que le contraire ne soit spécifié.




L'intervalle harmonique fait entendre les deux sons simultanément. Il se lit toujours de façon ascendante, c'est-à-dire de bas en haut.


Un intervalle tire son nom du nombre de degrés qu'il contient. Exemple, l'intervalle formé par 4 degrés se nomme quarte et l'intervalle formé par 6 degrés se nomme sixte .



La qualification et la composition des intervalles
La composition d'un intervalle indique le nombre de tons et de demi-tons qu'il contient, ce qui sert à déterminer sa qualification. La qualification précise le nombre de tons et de demi-tons contenus dans un intervalle.

Exemple: le mot, " tierce ", ne peut indiquer à lui seul le nombre de tons et de demi-tons contenus dans les différentes sortes de tierces.

Exemple sans qualification:

Les termes employés pour qualifier les intervalles sont : diminué, mineur, majeur, juste, augmenté. Lorsqu'une quarte augmentée est constituée de 3 tons on emploie le terme triton pour la désigner.



L'intervalle simple ne dépasse pas l'étendue d'une octave juste. Les intervalles simples sont la seconde , la tierce , la quarte , la quinte , la sixte , la septième et l' octave .

La qualification et la composition des intervalles simples
Secondes (Diminuée)

Inadmissible, car en pratique, ces 2 notes produisent le même son, il n'y a donc pas d'intervalle.
Mineure



1 demi-ton diatonique


Majeure



1 ton



Augmentée



1 ton et 1 demi-ton chromatique

Tierces

Diminuée



2 demi-tons diatoniques


Mineure



1 ton et 1 demi-ton diatonique

Majeure



2 tons



Augmentée



2 tons et 1 demi-ton chromatique

Quartes Diminuée



1 ton et 2 demi-tons diatoniques




Juste



2 tons et 1 demi-ton diatonique





Augmentée



2 tons, 1 demi-ton diatonique et 1 demi-ton chromatique
ou 3 tons ( Triton )

Quintes

Diminuée



2 tons et 2 demi-tons diatoniques



Juste



3 tons et 1 demi-ton diatonique




Augmentée



3 tons, 1 demi-ton diatonique et 1 demi-ton chromatique

Sixtes

Diminuée



2 tons et 3 demi-tons diatoniques



Mineure



3 tons et 2 demi-tons diatoniques



Majeure



4 tons et 1 demi-ton diatonique



Augmentée



4 tons, 1 demi-ton diatonique et 1 demi-ton chromatique

Septièmes Diminuée



3 tons et 3 demi-tons diatoniques

Mineure



4 tons et 2 demi-tons diatoniques

Majeure



5 tons et 1 demi-ton diatonique

(Augmentée)




Inusitée dans la pratique
Octaves Diminuée



4 tons et 3 demi-tons diatoniques



Juste



5 tons et 2 demi-tons diatoniques




Augmentée



5 tons, 2 demi-tons diatoniques et 1 demi-ton chromatique



Les intervalles composés
L'intervalle composé dépasse l'étendue d'une octave juste; il peut être redoublé, triplé, quadruplé, etc . Les intervalles composés sont la neuvième, la dixième, la onzième, la douzième, la treizième, la quatorzième, la quinzième, la seixième, la dix-septième, etc.


Pour redoubler un intervalle, on peut déplacer la note supérieure de l'intervalle simple à l'octave supérieure.


Pour redoubler un intervalle, on peut aussi déplacer la note inférieure de l'intervalle simple à l'octave inférieure.

Pour trouver l'intervalle redoublé d'un intervalle simple, il faut ajouter 7 degrés au nombre représentant l'intervalle simple.
Exemple:
Pour calculer le redoublement de la tierce à une octave on doit faire l'opération suivante:
3 + 7 = 10 (Une dixième).

Pour trouver l'intervalle simple d'un intervalle redoublé on doit enlever 7 degrés à l'intervalle redoublé.
Exemple:
Pour obtenir l'intervalle simple de la onzième on doit effectuer l'opération suivante:
11 - 7 = 4 (Une quarte).


Pour tripler ou quadrupler un intervalle simple, on déplace sa note supérieure à deux ou trois octaves supérieures, ou sa note inférieure à deux ou trois octaves inférieures.
Exemple:
Pour calculer le triplement de la tierce à 2 octaves on doit effectuer l'opération suivante:
3 + 7 + 7 = 17 (Une dix-septième).



 

© Tous droits réservés Ecole de Musique et Danse du Mas ® 1991 / 2009

Centre d'Etude des Musiques Actuelles de Firminy - ® 2009 / 2014