e-mail
aceBook

  Ce qu'il faut savoir
La guitare classique
  La guitare électrique
  Les accessoires
  Les outils du guitariste
  Réglages et entretien 1
  Réglages et entretien 2
  Réglages et entretien 3
   
  Pour bien débuter
  Bien tenir la guitare
  L'accordage standard
  Lire la tablature
  Les effets de jeu
  Attaquer les cordes
  Connaître le manche
  Le capodastre
  Construction accords
  Les accords Majeurs
  Les accords mineurs
  Les accords de 7ème
Majeur 7° et mineur 7°
  Construction des barrés
  1000 Accords
  Glossaire
   
 
Retour à l'accueil
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   

 

 

 

 

 

La guitare classique est un instrument de musique à cordes pincées. Il se joue avec les doigts ou avec un accessoire nommé médiator. La vibration des cordes, ainsi que celle du corps, produisent les notes.
Il existe différents types de guitare , tous issus de la guitare classique, et qui partagent des caractéristiques et des techniques de jeu communes tout en apportant une richesse sonore propre à cette famille d'instruments.

 

La tête :
C'est ici que viennent s'attacher les cordes. Leur tension peut-être modifiée pour les accorder à l'aide des mécaniques, un système de vis sans fin actionnant de petits rouleaux sur lesquels s'enroulent les cordes et actionnées par des clefs. Le sillet de tête est une petite barre dans laquelle sont creusées de petites rainures qui guident chaque corde sur le manche au sortir de la tête.

 

Le manche :

Le manche est une pièce essentielle puisque c'est à cet endroit que le guitariste pose ses doigts pour décider des notes à jouer. Le manche est relié au corps par le talon, pièce de bois collée qui peut adopter des formes différentes suivant les luthiers.
Par convention, la corde la plus grave se trouve en haut du manche et la plus aiguë en bas, dans une configuration classique de droitier. Cette convention se répercute aussi sur l'appellation des mains : la « main droite » désigne la main qui gratte les cordes au-dessus du corps, la « main gauche » celle qui plaque les accords et les notes sur le manche.



La touche
:
La touche, fine planche de bois dur est la partie utilisée par le guitariste pour modifier la hauteur des sons produits par les cordes. Les différentes notes y sont déterminées par des barrettes verticales appelées frettes qui délimitent des cases. La touche est prolongée à partir du manche sur la table d'harmonie pour les notes les plus aiguës.


Les frettes :
Elles sont posées à intervalle précis qui va s'amenuisant quand on s'approche du corps. La douzième barrette divise exactement la corde en deux et donne la note à l'octave supérieure.

Les cordes :
Généralement au nombre de six, elles vibrent et produisent ainsi les notes. Elles sont toujours fixées à la tête et au chevalet, dans l'ordre croissant des notes qu'elles produisent « à vide » (sans appui des doigts sur la touche). Les cordes possèdent des caractéristiques de souplesse et de résonance différentes selon la matière utilisée (essentiellement nylon, bronze, nickel ou cuivre aujourd'hui). Le choix des cordes est fondamental pour la qualité du son et le plaisir du jeu. Les cordes en nylon produisent un son plus chaud que les cordes en métal lesquelles sont plus sonores et produisent un son plus brillant. On les distingue également par leur tirant, ou coefficient de souplesse. D'une façon générale, plus une corde a un tirant faible plus elle est souple et le son produit faible.

Le corps :
Dans le cas d'une guitare acoustique il est constitué d'une caisse de résonance composée de trois parties principales

 

1-La table :
Fine pièce de bois en deux parties renforcée par un barrage interne, est mise en vibration par les cordes par l'intermédiaire du chevalet, petite pièce de bois à laquelle sont fixées les cordes. Les cordes y passent sur un sillet lisse, contrairement au sillet de tête rainuré. La vibration produite par la table est amplifiée par la caisse de résonance dans son ensemble et sort de l'instrument par la rosace. (partie souvent décorée qui entoure l'orifice).

2-Les éclisses :
deux fines pièces de bois formant la tranche de la caisse.

3-Le fond : il est obtenu au moyen de deux moitiés symétriques souvent reliées au centre par un filet de marqueterie.

 

 

 


Haut de la page


© Tous droits réservés Ecole de Musique et Danse du Mas ® 1991 / 2009

Centre d'Etude des Musiques Actuelles de Firminy - ® 2009 / 2014